Le fonds des Éditions Paul-Martial

De Éditions Paul-Martial
2007.30.0194.small.jpg 2007.30.0137.small.jpg 2007.30.0436.small.jpg
Quelques images présentes dans le fonds des Éditions Paul-Martial


Contexte

Depuis 1986, le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole (MAMC) a constitué, aux côtés du dépôt des collections de photographies de l’Institut d’Art Contemporain/FRAC Rhône-Alpes, une collection de 4930 vintages photographiques.

Du XIX au XXIe siècle, plusieurs grandes lignes thématiques ont été déterminées, notamment celles liées à la question de la représentation du monde du travail avec des ensembles conséquents de Piet Zwart, René-Jacques et Peter Keetman. La photographie publicitaire a sa place avec Blanc & Demilly, Paul Fachetti, Jan Lukas ou encore Vaclav Jiru. La présence des épreuves de A. H. Collard, Felix Thiollier, Paolo Monti, Mario de Biasi, Bernd et Hilla Becher, Thomas Struth et Thomas Ruff illustre la problématique de la saisie du paysage industriel.


Le fonds des Éditions Paul-Martial

Pour conforter certains aspects de la constitution de cette collection, en lien avec le passé industriel de la Communauté d’Agglomération de Saint-Etienne Métropole, une partie des archives des Éditions Paul-Martial ont été acquises en 2007 et 2013 avec l’aide du Fonds Régional pour l’acquisition des Musées. Le fonds des Éditions Paul-Martial comprend 2900 tirages sur papier baryté au gélatino-argentique, 120 négatifs, des documents d'archives ainsi qu’une vingtaine de publications éditées par l’entreprise.

Créées à Paris en 1926, Les Éditions Paul-Martial se consacrent à l'édition publicitaire. En cette période des premiers balbutiements de la publicité, elles deviennent, grâce à leur fondateur Paul Martial Haeffelin, une des entreprises novatrices du territoire Français. Plusieurs types de prestations sont offertes aux entreprises : la conception de lignes graphiques, de logos, d’annonces et encarts publiés dans des magazines, d’affiches et l’édition de brochures, revues et ouvrages publicitaires. Dotées d’un atelier de graphisme et de typographie, d’une imprimerie et d’un studio photographique, les Éditions Paul-Martial réalisent également des reportages extérieurs. Elles se spécialisent assez rapidement dans le domaine industriel. De nombreux reportages photographiques sont ainsi réalisés sur l’ensemble du territoire français entre 1926 et 1960 à la demande de grandes sociétés industrielles de l'époque : la "Compagnie des Forges et Aciéries de la Marine et d'Homécourt", les "Établissements Arbel", la société "Schneider & Cie", des "Aéroplanes Henry Potez", la "SNCF" ou encore l’"OTUA" (Office Technique pour l’Utilisation de l’Acier) font appel aux compétences des photographes de l'entreprise. Les vues réalisées sont diffusées dans des plaquettes et revues publicitaires, mais aussi intégrées au sein d’affiches et encarts.

Aujourd’hui, les archives du studio photographique de l’entreprise sont, entre autres, réparties dans quatre grandes collections : musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole (MAMC), Bibliothèque nationale de France (BnF), Kunstmuseum de Bâle, et la collection Marc Pagneux.

Les images présentées sur cette plateforme relèvent de l'activité du pôle photographique de l'entreprise. Trois pratiques sont concernées : le reportage photographique en extérieur, la prise de vues en studio et la reproduction de documents en atelier.


Numérisation du fonds

Aidé du Laboratoire Hubert Curien, le Centre Interdisciplinaire d'Études et de Recherches sur l'Expression Contemporaine (CIEREC) a réalisé à la fin de l’année 2013 un système complet de numérisation basé sur un scanner professionnel associé à une station de travail (grâce à un financement obtenu dans le cadre d’un Appel à Projet Recherche interne à l’Université Jean Monnet). Ce système auquel nous avons associé une méthodologie de numérisation robuste permet de répondre à la fois à un besoin de conservation des œuvres et à une volonté d’exploitation des fichiers numériques dans le cadre de recherches scientifiques. Il permet de numériser en très haute définition des photographies, des dessins… tout en conservant la dynamique des couleurs et des niveaux de gris.

Chaque numérisation a créée trois images avec un résolution de 1200 DPI, colorimétriquement calibrées : une image brute dédiée à la conservation de l’œuvre qui intègre le profil couleur du scanner (calculé par nos soins), un fichier image permettant une analyse des niveaux de gris et/ou des couleurs à l’aide d’un logiciel spécifique mis à disposition par le CIEREC (logiciel expert dédié à une analyse esthétique des fichiers numériques) ainsi qu'un fichier dédié à la visualisation très haute définition en ligne. La validation du système a été réalisée, grâce à un financement du MAMC, selon des procédures spécifiques et avec le concours du service collection du MAMC dans le cadre de la numérisation des 2900 documents du fonds des Éditions Paul-Martial présents sur ce site.